Abou Simbel

Au sud de l’Égypte, dans le désert de Nubie, se dressent deux temples impressionnants creusés dans la roche : Abou Simbel. Érigés par Ramsès II, ces monuments témoignent de l’ingéniosité et de l’ambition de l’Égypte ancienne.

Le Grand Temple, dédié à Ramsès II et aux dieux Amon, Ptah, et Re-Horakhty, est orné de colosses de 20 mètres de haut. L’intérieur présente une salle hypostyle et un sanctuaire où Ramsès est représenté parmi les dieux.

Le « miracle du soleil » est un aspect fascinant du Grand Temple, où deux fois par an, les rayons du soleil illuminent les statues du sanctuaire intérieur, à l’exception de Ptah, dieu des ténèbres.

Le Petit Temple, dédié à la reine Néfertari et à Hathor, est une merveille où Ramsès représente la reine comme son égale. Les statues colossales à l’entrée sont impressionnantes.

Abou Simbel est également célèbre pour son sauvetage par l’UNESCO dans les années 1960, déplacé pour éviter la submersion due au barrage d’Assouan.

En conclusion, Abou Simbel reste un trésor égyptien étonnant, avec la grandeur des colosses, le miracle du soleil, et une histoire de préservation captivante qui continue de fasciner les visiteurs.